illustrationj15
La vie chrétienne qui est pratiquée d’après la Voix de Dieu dans la piété et la crainte de Dieu en JESUS fait progresser le chrétien dans les chemins de la perfection en JESUS-CHRIST : « Occupe-toi de ces choses, donne-toi tout entier à elles, afin que tes progrès soient évidents pour tous » 1 Timothée 4:15 et « Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait » Matthieu 5:48.
Le chrétien vivant selon la piété en JESUS est périodiquement soumis à des épreuves spirituelles qui sont des examens Divins : « C'est là ce qui fait votre joie, quoique maintenant, puisqu'il le faut, vous soyez attristés pour un peu de temps par diverses épreuves » 1 Pierre 1:6 ou « Bien-aimés, ne soyez pas surpris, comme d'une chose étrange qui vous arrive, de la fournaise qui est au milieu de vous pour vous éprouver » 1 Pierre 4:12. Bien que les examens Divins en JESUS soient nombreux et de formes diverses, adaptés à la vie de chaque croyant, ils obéissent à la même règle dans le fond : « Résistez-lui avec une foi ferme, sachant que les mêmes souffrances sont imposées à vos frères dans le monde » 1 Pierre 5:9.
Un examen Divin en JESUS peut être une tentation, une persécution, une tribulation, une souffrance, un joug, un fardeau ou une privation à laquelle le chrétien doit faire face pendant un temps bien défini. Ce temps peut être de quelques secondes à quelques années. Un chrétien peut être éprouvé pendant quelques secondes par une personne qui se moque de lui. Un chrétien dans l’emprisonnement pour la justice peut être éprouvé pendant des années.
Le chrétien pieux qui a surmonté, réussi un examen Divin d’après la Voix de Dieu en JESUS le reconnaît quand il se présente à son frère ou à sa sœur. Ainsi, un chrétien qui a fait l’examen Divin de la délivrance du péché de la colère sous la conduite de l’Esprit de JESUS sait que cette épreuve est subie dans les provocations d’autrui et des situations fâcheuses qui d’ordinaire ne laissent pas l’homme indifférent. Il sait aussi que pour la surmonter, le chrétien éprouvé doit éviter les raisonnements charnels. Il ne doit pas se laisser séduire en appréciant selon l’homme le sujet ou les conditions qui l’appellent à la colère. Dans la foi en JESUS, on ne juge pas selon les considérations charnelles ou selon les apparences ou encore selon les sentiments du cœur son prochain. Ce n’est pas la position sociale, matérielle, financière ou l’intelligence d’une personne par rapport aux choses des hommes qui détermine son niveau spirituel, son intelligence et sa sagesse en Christ, auquel est intimement liée sa conduite en JESUS. Le chrétien est reconnu intelligent par rapport à sa connaissance de JESUS qui s’exprime dans sa conduite : « Ainsi parle l'Eternel: Que le sage ne se glorifie pas de sa sagesse, que le fort ne se glorifie pas de sa force, que le riche ne se glorifie pas de sa richesse. Mais que celui qui veut se glorifier se glorifie d'avoir de l'intelligence et de me connaître, de savoir que je suis l'Eternel, qui exerce la bonté, le droit et la justice sur la terre; Car c'est à cela que je prends plaisir, dit l'Eternel » Jérémie 9 : 23-24 et « Lequel
d'entre vous est sage et intelligent? Qu’il montre ses œuvres par une bonne conduite avec la douceur de la sagesse » Jacques 3:13. Et le niveau spirituel d’une personne en JESUS s’apprécie d’après sa position spirituelle et sa connaissance de JESUS-CHRIST qui eux s’acquièrent dans la réussite aux examens Divins. Le succès à un examen Divin en JESUS façonne la conduite du chrétien de sorte à le rendre capable de dominer le péché dont il a triomphé.
Dans la pratique, la position spirituelle du chrétien se discerne dans sa conduite en parole, en acte et dans ses œuvres. Donc, un chrétien provoqué par son prochain ne doit pas se laisser dominer par la colère en ayant égard à sa proximité avec celui qui le provoque. Le père, la mère, le mari, la femme, le frère, la sœur et même le pasteur mal affermi peuvent servir d’instrument à Dieu pour éprouver face à la colère un chrétien. Le chrétien ne doit pas se perdre en disant : si c’était tel, j’aurai eu telle réaction. Mais c’est celui-là. Je ne peux rester sans réagir violemment. Cette façon de parler charnelle perd le chrétien. Le chrétien ne doit pas aussi se laisser séduire par la grandeur et la puissance d’un homme sans Dieu, privé de la vérité en JESUS, au point de croire qu’il est spirituellement correct, incapable de certains péchés. Car, l’homme animal qui habite en l’homme charnel ne peut point être dompté sans l’œuvre de JESUS-CHRIST. C’est dans la foi en JESUS que l’homme animal en l’homme naturel est dompté et dominé. Le chrétien doit donc se garder de juger selon les apparences. Cela est très important pour son progrès spirituel. Le chrétien qui juge selon les apparences ne progresse pas quand il est séduit par un homme qui met sa foi dans les apparences. Plusieurs chrétiens sont captifs de ceux qui exploitent les apparences trompeuses pour amplifier leurs œuvres impies et leurs positions devant les hommes. Le chrétien doit rechercher le discernement de l’Esprit en se référant à la Parole de Dieu écrite et celle qui lui est révélée d’une autre manière. C’est à cause des examens Divins que le chrétien doit rechercher la persévérance et de la patience en JESUS-CHRIST : « Aussi nous glorifions-nous de vous dans les Eglises de Dieu, à cause de votre persévérance et de votre foi au milieu de toutes vos persécutions et des tribulations que vous avez à supporter » 2 Thessaloniciens 1:4 et « Croyez que la patience de notre Seigneur est votre salut, comme notre bien-aimé frère Paul vous l'a aussi écrit, selon la sagesse qui lui a été donnée » 2 Pierre 3:15. Le chrétien par la persévérance et la patience se préserve de sortir des voies de Dieu par JESUS.
Car, il n’est pas évident qu’un chrétien qui n’est pas conduit par un maître spirituel expérimenté dans la pratique des choses de l’Esprit de Dieu en JESUS puisse réussir sans tomber quelques fois. Et sans la persévérance et la patience, le chrétien peut se retirer en arrière après quelques échecs et s’engager dans des voies contraires à celles de Dieu par JESUS. D’ailleurs, un chrétien qui ne marche pas dans la discipline et dans la pensée de progresser avec Dieu par JESUS est étranger à la notion d’examen
Divin. Le chrétien droit de cœur, qui s’applique à rechercher Dieu par JESUS et non le monde et sa gloire est toujours conduit par l’Esprit dans les Voies justes de Dieu. Dieu se montre à celui qui le cherche par JESUS. Mais Dieu marche avec celui qui accepte de se perfectionner en JESUS-CHRIST. Celui qui se contente de la présence de Dieu reçoit vainement la grâce de Dieu, ce qui est chose mauvaise : « Puisque nous travaillons avec Dieu, nous vous exhortons à ne pas recevoir la grâce de Dieu en vain » 2 Corinthiens 6:1. Il faut que le chrétien qui vit selon la piété en JESUS se soumette aux épreuves spirituelles que Dieu met sur son chemin. C’est bien pour faire face aux épreuves que la grâce de Dieu est donnée en partage à l’homme en JESUS. Le refus des examens spirituels en JESUS finit par priver le chrétien de la grâce de Dieu. C’est pourquoi, il est déplorable de constater que des chrétiens qui refusent les épreuves Divines en JESUS et la piété en JESUS choisissent les voies de Caïn et Balaam pour grandir et régner sur terre : « Après avoir quitté le droit chemin, ils se sont égarés en suivant la voie de Balaam, fils de Bosor, qui aima le salaire de l'iniquité » 2 Pierre 2:15. Par la persévérance et la patience, le chrétien fidèle parvient à surmonter tous les examens Divins de JESUS-CHRIST. La récompense de celui qui persévère dans les épreuves est grande : « Vous, vous êtes ceux qui avez persévéré avec moi dans mes épreuves; c'est pourquoi je dispose du royaume en votre faveur, comme mon Père en a disposé en ma faveur, afin que vous mangiez et buviez à ma table dans mon royaume, et que vous soyez assis sur des trônes, pour juger les douze tribus d'Israël » Luc 22:28-30. Il ne lui restera que de tenir ferme afin de garder cette position tant recherchée en JESUS : « C'est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté » Ephésiens 6:13.
En JESUS-CHRIST, un examen réussi avec succès ne se repasse plus. Le chrétien qui est parvenu à surmonter toutes ses épreuves en JESUS doit garder sa position d’homme déjà éprouvé et travailler avec Dieu en vue de devenir parfait à l’image de JESUS-CHRIST, le Fils de Dieu, le Dieu Véritable : « et ayant revêtu l'homme nouveau, qui se renouvelle, dans la connaissance, selon l'image de celui qui l'a créé » Colossiens 3:10 ou « Car ceux qu'il a connus d'avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l'image de son Fils, afin que son Fils fût le premier-né entre plusieurs frères » Romains 8:29.
Le succès aux examens Divins en JESUS rend le chrétien fort en esprit et lui donne une morale et un caractère forgé, travaillé sur le modèle de son Maître JESUS-CHRIST.

Apôtre Dembélé Daniel

Le 01 août 2020